www.perceptiocibus.ch

Maigrir sans régime, c'est possible!

Maigrir sans régime,


Oui! mais…


… Pas n’importe comment !!!


Sur le marché et sur internet, nous trouvons une quantité infinie de régimes, d’approches, de produits "miracles", de conseils…
A s’y perdre et à ne plus savoir que croire et dans quelle direction aller ! Car tout le monde prétend que sa démarche est la meilleure, la seule qui fonctionne sans oublier les promesses qui font rêver plus d'une personne…
Surtout lorsque l’on a déjà essayé plusieurs approches et pour un résultat à moyen et à long terme : l’effet yoyo ! Quelle frustration et quelle désolation !!!


Perceptio Cibus, ne vous vend rien, ne vous prêche pas de mensonges, mais vous propose de sortir de la diététique classique pour une démarche bio psycho sensorielle, donc de réapprendre à se connecter à son sens corporel – de respecter ses besoins physiologiques – d’accepter de manger émotionnellement ainsi que de sortir de la restriction cognitive afin de vivre le fait de s’alimenter avec conscience et plaisir !


Lisez le témoignage suivant et faites votre opinion en toute liberté. 

Voici le témoignage de Madame Katja Schläppi, fondatrice et présidente de Perceptio Cibus :

A une certaine époque, Katja était une sportive régulière et trouvait son équilibre par ses activités physiques. Le surpoids et l’obésité n’étaient pas d’actualité, jusqu’au jour où…
...En rentrant dans la vie professionnelle et avec le temps, elle avait de moins en moins de temps pour faire son sport régulièrement, happée par les diverses occupations et obligations professionnelles ainsi que du stress…
N’ayant pas adapté son alimentation en relation avec sa dépense énergétique, Katja a pris du poids au fur et à mesure des années…
Voyant les kilos s’installer au fur et à mesure, elle a commencé par un régime, puis par un autre (dissocié, manger moins, Méthode Dukan, s’interdisant certains aliments, etc) … Elle perdit quelques kilos, puis en arrêtant ces régimes elle reprenait le double et ainsi de suite… ! Le fameux effet yoyo. Au fil du temps, 30 kilos de plus puis 40 pour arriver à environ 68 kilos de trop en se basant sur le poids idéal !

Un jour, elle en parla à son médecin généraliste de l’époque qui lui a simplement répondu : « je ne crois pas que vous êtes capable et vous n’avez pas la volonté pour perdre autant de poids, il n’y a que la chirurgie bariatrique pour vous faire maigrir !! Si vous ne voulez pas le faire essayer weight watcher, c’est encore le seul régime qui vaut quelque chose ».
Katja lui répondit : « je ne veux pas de chirurgie maintenant, et encore moins me faire insulter lors des rencontres weight watcher et de plus, il faut payer pour ! N’y-a-t -il pas une autre approche ? ». Et il répéta son discours.


Parlant autour de soi pour trouver une solution à son problème de prise de poids, elle rencontra régulièrement le commentaire suivant : » c’est simple, c’est qu’une question de volonté, t’as qu’à moins manger et faire du sport. » Elle se retrouva donc renvoyée à une image et à la stigmatisation du problème du surpoids et de l’obésité au lieu de trouver un soutien à sa demande…
De plus en plus de frustration, de culpabilisation, de honte, au point de se dire qu’elle n’avait plus le droit de s’alimenter, le sentiment de ne pas être comprise et surtout pensant finalement qu’elle faisait tout faux dans son processus de perte de poids. Katja en était arrivée au point de prendre deux substituts de repas et une salade le soir par jour et ceci sur plusieurs mois qui ne menèrent à rien. Plus aucune perte de poids, mais reprise et stagnation… 

Au niveau des activités physiques, au vu qu’elle avait eu entre temps un accident, elle ne pouvait plus en pratiquer pour raisons médicales. Au niveau de sa santé, elle eut le syndrome métabolique: apnée du sommeil, hypertension artérielle, diabète, etc. Il fallait vraiment réagir !!

Un jour, elle en parla à son nouveau médecin traitant ouvert à différentes solutions et il l'envoya dans un Centre Cardio-Métabolique afin de faire une démarche de perte de poids ainsi que de trouver des professionnels de la santé spécialisés.
Katja rencontra une diététicienne qui lui proposa de maigrir sans régime, mais elle lui suggéra de revoir son approche à l’égard de son alimentation et sa relation avec celle-ci. Katja approuva et  débuta sa nouvelle démarche tout en se remettant en question par une introspection systématique.

Résultat :

En 18 mois, Katja a perdu 26 kilos tout en se faisant plaisir et ceci sans sport, elle poursuit toujours son processus de perte de poids. 

Il faut un suivi à long terme afin de trouver le juste milieu avec cette démarche, car il y a des règles à respecter ainsi qu’une remise en question personnelle continuelle.

C’est un effort au quotidien, mais très gratifiant!

Ses valeurs de glycémie sont descendues et sur le chemin d’un équilibre, elle est entrain de baisser son traitement contre le diabète ainsi que son traitement contre l'hypertension. Ses valeurs rénales ont nettement baisser...


Qui sait, avec le temps elle pourra également se passer de son CPAP ?  Affaire à suivre…

 

Entretien

Naturellement, il nous est important d'avoir un entretien avec vous pour pouvoir comprendre vos besoins.

Manger

Notre philosophie est de se faire plaisir tout en se nourrissant sainement et dans l'équilibre.

Bien-être

Dans la mesure du possible, l'activité physique est à effectuer dans les règles de l'art. 

Donc, elle doit être adaptée à votre situation